1972 - Pierre Arrupe, supérieur général des jésuites

"Pierre Arrupe (1907-1991) compte sans doute parmi les personnalités marquantes du 20e siècle. Son action la plus connue est celle qu'il a menée de 1965 à 1983 quand il était préposé général de la Compagnie de Jésus. Avec courage et lucidité, il a renouvelé l'ordre des jésuites dans l'esprit du concile Vatican II. Son rayonnement a dépassé les frontières du monde des religieux : pour beaucoup de chrétiens, il a été un maître spirituel. Arrivé au moment crucial où le concile se terminait, il a pris la peine de lire "les signes des temps" et il a instauré un dialogue entre la foi chrétienne et le monde moderne. Il a fait œuvre de pionnier. Admiré et contesté, il n'a laissé personne indifférent.
A travers de longues interviews menées par Michel Farin, ce documentaire permet de cerner la personnalité de ce religieux hors du commun et de mettre en lumière les traits de cet homme qui a été pour ses contemporains un signe de contradiction. Ce film permet ainsi de mieux saisir la valeur de son héritage."
*
Pierre Arrupe est le premier basque a avoir été élu à la tête de la Compagnie de Jésus après saint Ignace de Loyola, basque lui-même. Il parle 8 langues, a voyagé à travers le monde, connaît particulièrement bien l'Asie, il a été curé puis provincial au Japon. Le réalisateur Michel Farin est aussi jésuite. Il s'interroge sur cet homme au visage rayonnant, qui irradie de bonheur et dont il dit qu'il pourrait être son père. Comment arrive-t-il à gouverner un ordre religieux aussi dispersé dans le monde ? A-t-il douter de Dieu ? Quatre siècles après la fondation de l'ordre jésuite, quels sont les points décisifs ?
Presque 50 ans se sont écoulés depuis cet entretien. Les questions sur l'évolution du monde et les réponses que les jésuites peuvent apporter sont toujours à l'oeuvre dans l'ordre : la question de la justice sociale soulevée par la disparité entre les pauvres et les riches à l'intérieur d'un même pays ou entre le Tiers Monde et l'Occident, la question de l'éducation, des mass-médias mais encore la réflexion théologique sur l'homme. A l'encontre de l'image cliché sur les jésuites, Pierre Arrupe insiste sur la question du renouvellement, sur le fait de ne pas rester attaché à ce qui doit changer et que les moyens humains sont des instruments de la Providence. Une vision qui résonne étonnement avec le thème de l'année jubilaire ignatienne 2021-2021 : "Voir toutes choses nouvelles en Christ" !

Réalisateur : Michel Farin

Co-auteur : Raymond Vidonne

Producteurs : CFRT, TF1

Notre sélection