A Mana, dans les pas de la mère Javouhey

Fondatrice de la congrégation des soeurs de Saint-Joseph de Cluny, Anne-Marie Javouhey fut aussi la première femme missionnaire au 19ème siècle. En Guyane, elle se voit confier près de 400 Africains, victimes de la traite illégale. Avec eux, elle fonde à Mana un village de paysans chrétiens dès les années 1830. D’abord colonie agricole, Mana est devenu un village communautaire créé par et pour d’anciens Noirs de traite, arraisonnés sur des bateaux négriers, les libérés engagés. Ici, chacun savait lire, écrire, travailler, un îlot de liberté dans un système esclavagiste. Car pour la Mère Javouhey, toute émancipation passait par l’éducation. De la même façon qu’elle avait redonné leur dignité aux esclaves, Anne-Marie Javouhey a fondé une léproserie pour accueillir et soigner ceux qui étaient considérés comme les parias de la société.
Des descendants des anciens noirs de la traite, émancipés 20 ans avant l’abolition de l’esclavage, témoignent de l’ampleur de l’oeuvre d’Anne-Marie Javouhey.

Une production : CFRT/ France Télévisions

Réalisateur : Vanessa Roué

Producteurs : CFRT, France Télévisions

Sélectionné pour vous