Covid-19 : des liens réinventés

La crise sanitaire du Covid-19 a coïncidé cette année avec la fête de Pâques. Un temps liturgique très important dans la vie de foi des chrétiens, qui ont dû le vivre confinés dans leur appartement, loin de leur église : un gigantesque bousculement de leur pratique religieuse. Face à cette crise sans précédent, comment ont-ils dû s’improviser et se réinventer ? Comment, au cœur de cette crise, incarner une Eglise qui se fait « servante, hôpital de campagne » chère au pape François ? Curé de paroisse, professeur de droit engagé dans les maraudes, médecin généraliste et mère de famille, sœurs bénédictines contemplatives, familles … dans ce documentaire, à l’épreuve du confinement, les chrétiens témoignent.

Bertrand Pages est professeur de droit, engagé dans les maraudes avec le diocèse de Paris. Son quartier : la gare du Nord, quartier très populaire où d’ordinaire la foule est compacte. Nous le suivons dans les rues désertes de la capitale : “Chaque jour, je traverse la gare du Nord totalement vide et je ne peux m’empêcher d’avoir froid dans le dos…”
Romuald, Amy et leurs 3 enfants vivent confinés. Ils sont téléspectateurs, en prière devant leur écran, de la messe de Pâques du Jour du Seigneur.
Le Père Augustin Deneck est le curé de la paroisse de Saint-Ambroise à Paris, qui fait face au Bataclan. La souffrance, la mort, lui et sa communauté paroissiale l’ont éprouvée. L’épreuve du Covid a particulièrement soudé ses paroissiens. Ensemble, ils ont rapidement réagi : mise en place des messes filmées et de chapelets sur Zoom chaque soir, distribution de repas pour les sans-abris…
À l’heure du confinement, nous pouvons parfois avoir l’impression de vivre comme des moines… Qu’en est-il vraiment ? Que signifie ce confinement pour les sœurs bénédictines de Vanves ?

Réalisateur : Frédéric Jacovlev

Production : Cfrt

Sélectionné pour vous