Dieu à l'école de la République

Comment imaginer un imam, un rabbin, un prêtre, un pasteur et un bouddhiste parler ensemble de laïcité, d’avortement, d’art, de l’égalité entre les femmes et les hommes et de tous les sujets sensibles avec une totale liberté de parole et de ton ?
En poussant la porte d’Emouna, l’Amphi des religions, et en s’installant avec eux pendant un an. Cette formation unique au monde réunit depuis 2016 à Sciences Po Paris une trentaine d’étudiants issus des six grandes religions présentes en France. Elle a été initiée par un groupe de leaders religieux en septembre 2016, en réaction aux attentats de 2015.
Juifs, musulmans, protestants, bouddhistes, catholiques et orthodoxes, les étudiants acceptent de relever le défi et d’étudier ensemble les rapports entre les religions et la société et de se former au leadership et au management éthique de leurs communautés. Au fil des semaines, le film saisit la dynamique à l’œuvre entre ces femmes et ces hommes que rien ne prédisposait à se rencontrer.
A travers des rencontres humaines, des échanges interconfessionnels, des débats d’idées passionnés, des ateliers et des jeux de rôles inattendus, le film observe les multiples étapes vers une ouverture à l’altérité. Un art de la rencontre et de l’échange qui pourrait représenter l’image même de ce bien vivre ensemble que les sociétés occidentales cherchent désespérément à (re)construire dans une époque marquée du sceau de la violence des faits religieux.

Reconquérir un vivre-ensemble fissuré par les intégrismes religieux, tel le but d’Emouna (« confiance » en hébreu). Cette dernière s’installe à mesure de jeux de rôle et de dialogue. Une histoire hors normes dont il est urgent de rendre compte pour montrer que tout est encore possible.

Réalisateur : Annick Redolfi

Co-auteur : Annick Redolfi

Producteurs : YUZU Productions, Public Sénat, TVM Est Parisien

Notre sélection