Gérard Depardieu. Il était une foi

Touché par la lumière de saint Augustin, Gérard Depardieu a souhaité rendre hommage à ce père de l'Église auquel il s'est identifié. Pour réaliser son projet, il a travaillé avec André Mandouze, écrivain et universitaire, grand spécialiste du saint né en Algérie au cinquième siècle, célèbre pour sa conversion, son rayonnement en tant qu'évêque et ses écrits. Pour faire entendre Les Confessions de saint Augustin, il fallait un lieu où "on pouvait entrer en communion avec soi-même". Ce sera à Notre-Dame de Paris.
Le documentaire de Laurence Chartier est ponctué d'extraits de la lecture des Confessions de saint Augustin faites par l'acteur et André Mandouze le 9 février 2003 à Notre-Dame de Paris. Une lecture à deux voix, qui prend la forme d'une profession de foi.
Dans l'entretien qui ponctue les passages de lectures, Gérard Depardieu raconte la genèse du projet, ce qu'il a éprouvé en lisant ces écrits, sa rencontre avec Jean Paul II. Il évoque aussi son itinéraire, sa découverte de la prière, sa conception de son métier d'acteur, et la quête spirituelle qui l'anime depuis son enfance.  Pour le comédien : "la foi n'est pas un mystère, la foi est la vie" et il affirme vivre son métier comme "un acte de foi, comme un prêche".

Réalisateur : Laurence Chartier

Co-auteur : Laurence Chartier

Producteurs : CFRT, France 2

  • Durée : 00:18:25 - Année de production : 2003
  • Format : Captation
  • Thématique : Raconter, Témoins
  • Crédits :
    Copyright : CFRT/ France2

Sélectionné pour vous