Grand Prix Pèlerin 2021 de la transmission et du partage

Dans cette jolie église Saint-Martin, au coeur du village de Vic (Indre), ces fresques éclatantes des 12e et13e siècles ont été parmi les toutes premières classées monuments historiques. Découvertes par hasard en 1849 par l’abbé Perigaud, elles ont été "sauvées" grâce à l’écrivaine George Sand habitant tout près. Émue par ces fresques romanes chatoyantes, elle envoie une lettre enthousiaste et un dessin au tout jeune service des monuments historiques, créé en 1840 et dirigé par son ami Prosper Mérimée. C’est ainsi que, dès 1850, les fresques de l’église de Vic sont protégées. Elles bénéficieront même en 1940 d’un relevé à l’échelle 1, aujourd’hui exposé à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris. La communauté de communes entend désormais améliorer la présentation de ces peintures pour que le visiteur comprenne mieux le programme théologique qui se déploie : des scènes compartimentées enseignant aux fidèles les épisodes de la vie du Christ ainsi que des rapprochements entre Ancien et Nouveau Testaments s’adressant aux clercs. Les habitants, mobilisés autour d’une souscription, sont fiers de ce rare fleuron médiéval.

Réalisateur : Lucile Bellanger

Co-auteur : Lucile Bellanger

Producteur : CFRT

  • Durée : 00:03:09 - Année de production : 2021
  • Format : Reportage
  • Thématique : Contempler, Patrimoine architectural
  • Crédits :
    Copyright : CFRT
    En partenariat avec la Fondation La sauvegarde de l’art français.

Notre sélection