Gujarat - L'Eglise des parias

Les catholiques en Inde représentent 1.5% de la population, soit 15 millions d’Indiens convertis au catholicisme depuis que saint Thomas l’apôtre serait venu y annoncer la Bonne Nouvelle. Au 16ème siècle, saint François-Xavier fut le premier missionnaire jésuite à évangéliser les pauvres pêcheurs de perles de Ceylan. Mais ce n’est qu’en 1924 que les jésuites espagnols fondent des missions dans le nord de l’Inde. Il en existe aujourd’hui 324 au Gujarat qui a vu son premier diocèse naître en 1934. Depuis 2003, c’est Monseigneur Thomas Macwan, lui-même ancien intouchable, qui en est le premier évêque local. Un parcours exemplaire qui encourage les vocations. Dans les années 60, des prêtres jésuites du sud de l’Inde viennent poursuivre au nord l’œuvre missionnaire désormais refusée aux missionnaires européens. L’éducation, le développement social et économique sont les principales voies d’action de l’Eglise catholique en Inde car les pauvres et les intouchables n’y ont pas accès.

Tout en rappelant l’histoire d’une évangélisation toujours active notamment à travers la formation du clergé local au séminaire, le réalisateur Emmanuel-François Sappey nous emmène sur une mission jésuite au cœur d’une école. Eglise des pauvres, l’Eglise en Inde s’affronte ainsi au système politique dominant des castes. A la suite de son évêque Mgr Thomas Macwan, le diocèse se sent appeler à travailler à l’évangélisation, à amener le Christ aux plus pauvres des pauvres pour œuvrer à une société plus humaine et plus égalitaire.

 

Une production : CFRT/ 3 Frères productions/ France 2

Réalisateur : Emmanuel François-Sappey

Co-auteur : Ranwa Stephan

Sélectionné pour vous