Histoire de croire - Charlemagne et la liturgie de l'Occident

Portait de Charlemagne axé sur la dimension culturelle, intellectuelle et religieuse du roi des Francs qui par l'onction du Pape Léon III devint empereur.

Vers l'an 800, le centre de gravité du monde chrétien se déplace vers le Nord, au pays des Francs, aux confins de l'actuelle Belgique, des Pays-Bas et de l'Allemagne. Charlemagne va unifier autour de lui un continent jusqu'alors éclaté. Pour la première fois de l'histoire, le pape Léon III va lui donner l'onction royale et lui poser sur la tête le diadème impérial. Ainsi Charlemagne, roi des Francs, devient empereur. Cette consécration confirme sa réelle puissance. Cet homme de pouvoir sera aussi celui de l'érudition et de la prière. Il sera celui dont l'action politique et religieuse s’inspirera de la lecture de grands textes comme celui de la Cité de Dieu de Saint Augustin. Si Charlemagne fut l'nventeur de l’école, il sera surtout l'artisan de la première unification politique, culturelle et religieuse de l’Ouest de l’Europe médiévale en homogénéisant la liturgie sur les provinces qu’il gouverne, à une époque où plusieurs traditions coexistent. Peu d’hommes ont ainsi habité l'imaginaire collectif de la nation carolingienne.

André Gouzes, dominicain et compositeur et Gilles Hervé Masson, dominicain et historien de la liturgie, nous aident à comprendre cette période historique où le politique et le religieux étaient intimement liés. L'occasion de découvrir en leur compagnie la chapelle palatine à Aix-la-Chapelle, qui reste le seul témoignage de ce qui fut le palais de Charlemagne et la liturgie de l'époque avec des interprétations de chants : wisigothique, gallican et du Rouergue. Ce documentaire est aussi illustré par une riche iconographie et se termine sur la lecture d’un extrait de la Cité de Dieu de Saint Augustin.

Réalisateur : Michel Baulez

Co-auteur : Michel Baulez

Producteurs : CFRT, France2

Notre sélection