Histoire de croire - Vladimir et la naissance de la sainte Russie

Jean-Paul II qualifiait l’Orient de second poumon du christianisme. Longtemps malmenés, ses croyants ont aujourd’hui recouvré la libre expression de leur foi et de leur spiritualité dans la splendeur de leurs églises à nouveau ouvertes. Encore sous l’emprise du paganisme au 9ème siècle, le peuple slave découvre la religion chrétienne par la voie des échanges commerciaux.

En 988, Vladimir épouse Anna, soeur de Basile II, empereur d’Orient, ce qui l’oblige à se baptiser. Les raisons de sa conversion sont plus politiques et économiques que religieuses. La lente évangélisation du peuple est surtout l’oeuvre des moines. Empruntant à l’Eglise Byzantine son culte, ses icônes et son architecture religieuse, l’Eglise de Russie développe un art religieux dont la ville de Novgorod est le berceau.

Le portrait de Vladimir 1er dit Le saint, grand prince de Kiev, représente pour nous citoyens européens, un témoignage historique de l’unification et de la christianisation du premier royaume russe.

Réalisateur : Michel Baulez

Co-auteur : Benoît Vandeputte

Sélectionné pour vous