Jamais trop tard !

00:29:59 3

Jamais trop tard !

Peut-on avoir la vocation à tout âge ? Y-a-t-il un âge pour avoir la vocation ? Quel intérêt de s’engager si tard ? Comment assumer la rupture entre une vie laïque et une vie de consacrée ? Une vocation est-elle nécessairement religieuse ? Cette semaine, Dieu m’est témoin reçoit Michel Toekidjo, ancien militaire, natif de Nouméa, indonésien d’origine, actuellement diacre qui sera prochainement ordonné prêtre à 50 ans passés.

Michel Toekidjo nous racontera son parcours étonnant et hors norme. 10 ans à peine séparent son baptême et son ordination diaconale, qui a eu lieu à Évry fin janvier.

Nous découvrirons d’autres parcours de vie, comme celui de Sœur Maria, qui a prononcé ses voeux définitifs chez les moniales bénédictines, en Martinique, à 65 ans. Cette guyanaise, veuve, mère de 9 ans, nous dira pourquoi elle a attendu si longtemps avant de dire oui à Dieu.

Nous irons aussi en Nouvelle-Calédonie rencontrer Monick Neck et son engagement dans l’association “Mamans roses” ; un engagement tardif mais qu’elle a pourtant toujours voulu.

Nous serons connectés avec le P. Vetea Bessert, recteur du grand séminaire Notre-Dame de Pentecôte à Papeete.

Une production :

 

  • Durée : 00:29:59 - Année de production : 2015

Sélectionné pour vous