Je vous salue Venise

Venise : une ville comme un tableau, une ville unie par la ferveur de tout un peuple pour la Vierge Marie que les peintres italiens ont magnifiquement célébrée. Venise : une ville dont la légende date de sa fondation le 25 mars 421, jour de la fête de l’Annonciation de la Vierge, proclamée sur le Grand Canal, au coeur de la cité, au pont du Rialto. Si l’attachement des Vénitiens remonte aux origines de la ville, elle perdure jusqu’à aujourd’hui. La plus grande fête vénitienne n’est-elle pas celle qui se déroule à la basilique de la Salute, construite en remerciement à la Vierge Marie qui a arrêté l’épidémie de peste qui a sévit au début du 17e siècle en décimant la population de Venise ? De pont en églises, de basilique en cathédrale, de chefs d’œuvre en œuvres d’art de peintres italiens mondialement connus, le film parcourt Venise à la découverte des témoignages artistiques de la dévotion mariale des Vénitiens.

Sortie de la lagune, Venise, qui a abrité les réfugiés venus de la terre ferme, est avant Venise un conglomérat d’îlots. Le plus important d’entre eux étaient celui de Torcello où fut bâti la cathédrale dédiée à l’Assomption de Marie, en 1639.

La présence de la Vierge est une constante de 10 siècles dans l’histoire de la peinture vénitienne, des icônes byzantines à la Renaissance. Au Palais Ducal, la salle du grand conseil coeur de l’état vénitien, se trouve le tableau immense de la Vierge qui vient d’être consacrée dans le paradis par Le Tintoret.

Centre d’un milieu européen, le tableau d’Albrecht Dürer “La Vierge de la fête du rosaire” donne l’idée de la civilisation internationale de Venise. Il montre aussi l’importance du culte du rosaire au 16e.

En 1480, la Vierge dite des Amadi commence à faire des miracles. Les propriétaires de cette icône décident de construire une église pour l’abriter. Elle porte le nom l’église de la Madone des miracles. Les Vénitiens croient que Venise est l’abri que Dieu leur a donné.

Le tableau de la “Présentation de la Vierge au temple” est le chef d’oeuvre du Tintoret en l’église de la Madone de Lorto, paroisse du peintre. Il a peint la “lumière de la grâce” qui est la lumière de Venise.

Un des tableaux majeurs de Venise est le retable de “L’Assomption de la Vierge” du Titien en l’église des Frari.

Réalisateur : Valérie Manuel

Sélectionné pour vous