La vieillesse de Bruno, Annette et Jean Loïc

Grâce aux progrès de la médecine, l’espérance de vie des personnes trisomiques et handicapées s’est allongée et aujourd’hui, une première génération d’adultes déficients va vieillir sans ses parents. Cette situation inédite pose un certain nombre de questions : comment aborder la vieillesse avec ces adultes ? Comment suivre médicalement ces personnes qui sont par définition plus fragiles physiquement et psychiquement ? Comment les préparer à la mort de leurs parents dont-ils sont dépendants et assurer leur protection juridique quand ils ne seront plus là ? Ces interrogations très fortes sont le point de départ du film de Sylvie Deleule qui suit Bruno, Annette et Jean-Loïc, personnes handicapées mentales âgée, à la recherche de solutions pour leur avenir.

Bruno est trisomique et suivi par Marie-Odile Réthoré de la Fondation Jérôme Lejeune. Il vit seul dans son appartement à côté de celui de ses parents. Annette, 66 ans, va quitter sa soeur pour venir habiter à la Maisonnée, comme Jean-Loïc, 67 ans, handicapé de naissance.

Pour faire face aux problèmes non seulement de vieillissement mais également de solitude et de santé, l’Association Vie et Avenir a ouvert en 2009 « La Maisonnée », un SAMSAH (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés). Entre le médical et l’autonomie, « La Maisonnée » va accueillir dans le 15ème arrondissement de Paris, une vingtaine de personnes handicapées avec toutes les structures adaptées.

L’Office chrétien des personnes handicapées (OCH) essaie de donner une place à part entière aux personnes handicapées en favorisant les liens d’amitié avec elles, source de bonheur partagé et de mieux vivre-ensemble.

A travers les portraits de Bruno, Annette et Jean-Loïc, le filme montre comment les personnes handicapées âgées expérimentent leur nouvelle autonomie et indépendance.

Une production : CFRT/ TGA/ KTO

Réalisateur : Sylvie Deleule

Sélectionné pour vous