Les nouvelles formes de pauvreté

Quelles sont les nouvelles formes de pauvreté et qui est concerné outre-mer ? Comment peut-on être considéré comme pauvre aujourd’hui malgré un emploi ? Pour quelles raisons le Pape François a t-il instauré il y a quelques mois, la Journée mondiale des pauvres ? Cette semaine, Dieu m’est témoin prend le temps de parler de ceux dont on ne parle pas assez.

Francis Bailleau, Directeur de recherche au CNRS, spécialiste des questions de pauvreté et d’exclusion, viendra nous expliquer notamment comment les jeunes ont peu à peu remplacé les plus âgés dans la catégorie des plus fragiles. Nous irons à La Réunion, au sein de l’association Ti Cœur, pour voir justement comment la solidarité et l’échange peuvent être des solutions à la pauvreté.

Nous verrons également en Martinique un autre visage de la pauvreté, celui d’une mauvaise alimentation. Des bénévoles de la banque alimentaire ont décidé d’y remédier, et propose des ateliers de cuisine, un moyen aussi de lutter contre l’isolement.

Nous serons connectés avec le père Paul-Antoine Bernard, prêtre du Prado, en charge de l’apostolat de la rue. Il nous expliquera comment avec ses équipes de « Mission la ri », il part rencontrer les oubliés de la société. Il nous racontera aussi l’errance qu’il constate chaque jour chez les jeunes des quartiers les plus sensibles de Pointe-à-Pitre.

Réalisateur : Verzele Jean-François

  • Durée : 00:30:21 - Année de production : 2018

Sélectionné pour vous