L'héritage de Dom Helder

En 1989, le Brésil fête les 80 ans de Dom Helder Camara, une manière de ne pas oublier son message, son attention particulière aux pauvres. Au Brésil, ils n’ont ni terre où vivre, ni terre pour travailler. L’exode rural conduit ces petits paysans dans les villes que les propriétaires fonciers intimident pour les chasser et récupérer la terre, ici aussi. A Recife, dans le Nordeste, la moitié des 2 millions de la population de la ville vit dans des favelas. Des avocats d’Eglise les défendent car c’est le rôle des chrétiens que d’être engagés pour la justice.

“Qu’est-ce que vous appelez politique ? Des conditions humaines pour tous ? Alors ce n’est pas un droit de l’Eglise mais un devoir de l’Eglise.” D. H. Camara.

Le film rappelle quelques actions menées par Dom Helder Camara pour leur donner les moyens de vivre. A Ipiranga, terre de canne à sucre, il a lancé une mini expérience de réforme agraire, en redistribuant des terres à des familles, en attendant qu’elle se fasse au niveau national. A Tourourou, aidés  par l’équipe de Dom Helder, les habitants de ce quartier se sont pris en charge. Avant de prendre sa retraite, l’archevêque de Recife a donné cette terre qui appartenait à l’archidiocèse aux familles qui n’avait pas de terre où habiter.

Mgr José Cardoso a succédé à Dom Helder Camara comme archevêque de Recife. Si des évêques au Brésil veulent poursuivre cette option prioritaire pour les pauvres, des évêques conservateurs sont nommés par Rome qui met en garde certains pasteurs. Fer de lance d’une Eglise populaire militante, les communautés ecclésiales de base qui conjuguent la lecture de la Bible et l’action de quartier et qui a connu son apogée à la fin de la dictature militaire en 1985, semble aujourd’hui menacée.

Dans sa maison installée dans une sacristie, où il vit très simplement, Dom Helder Camara parle de l’eucharistie, du pape Jean-Paul II, de saint Vincent de Paul et de Marie, mère de Dieu. Toujours plein d’humilité, il dit : “Je suis le petit âne qui porte le Seigneur.”

Portrait émouvant d’un homme de prière et de foi qui a consacré sa vie à défendre les pauvres au nom de l’Evangile.

Une production : CFRT/ Antenne2

 

Réalisateur : Raymond Vidonne

Co-auteur : Jean-Claude Escaffit

Producteurs : CFRT, Antenne 2

Sélectionné pour vous