Mort(s) de la rue

“Un SDF retrouvé mort dans le squat qu’il occupait en plein centre ville”. En septembre 2009, en plein centre ville de Bayeux, entre un mur et un arbre, un SDF est retrouvé mort. Il s’appelait Bernard, il avait 46 ans. Beaucoup le connaissaient, tous ceux qui l’ont connu l’appréciaient, et jusqu’au bout, services sociaux et associations d’entraide l’ont accompagné. Il est mort sous leurs yeux. Il est mort “dans” et “de” la rue. Dans la rue, on ne meurt pas de froid ou de faim. On meurt de misère et d’abandon.
Une enfance chaotique ; mais la vie semblait reprendre le dessus : un travail, une histoire d’amour, un logement. Et puis, tout s’est effrité. Licenciement, rupture, expulsion : sans que rien ni personne ne semblent pouvoir l’éviter, c’est la rue, qui consume ceux qu’elle attire. Pour les plus fragiles, la vie peut facilement basculer. En France, il meurt en moyenne un SDF par jour dans la rue. Que faire ? En déroulant une existence faite de ruptures et de blessures, ce film veut comprendre pourquoi et comment cela peut arriver. Il repère ce qui, dans une vie d’homme, peut conduire à la rue. Il raconte le quotidien des SDF. Il montre les efforts de tous ceux qui s’emploient à maintenir ou à retisser un lien social. Il s’interroge – et nous interroge – sur les solutions pour demain afin que, plus jamais, un homme meure seul, dans la rue.

Une production : CFRT/ France Télévisions/ TGA production

  • Durée : 00:52:22 - Année de production : 2010
  • Format : Documentaire
  • Thématique : Décrypter, Solidarités
  • Crédits : Copyright : CFRT/ France Télévisions/ TGA production

Sélectionné pour vous