Quelle médaille, quel miracle ?

00:29:52 10

Quelle médaille, quel miracle ?

Ils sont des milliers à venir du monde entier pour se rendre à la chapelle de la médaille miraculeuse, rue du Bac, au cœur de Paris ; parmi ces pèlerins, de très nombreux catholiques d’Outre-mer. Pourquoi sont-ils si nombreux à se déplacer ? Quelle est l’histoire de cette médaille et qu’ y a-t-il de particulier dans cette dévotion ? Cette semaine, Dieu m’est témoin cherche à comprendre pourquoi les catholiques d’Outre-mer aiment tant cette médaille.

Sur le plateau, la sœur Laurice Manuka, walisienne et Fille de la charité, viendra nous dire pourquoi elle est profondément attachée à ce lieu de pèlerinage. Elle nous racontera l’histoire de sainte Catherine Labouré qui, jeune novice, s’est entretenue trois fois avec la Sainte Vierge.

Le frère Éric-Thomas Macé, dominicain, réunionnais, récemment rentré d’une visite en Nouvelle-Calédonie, témoignera de l’immense ferveur qui existe dans le Pacifique pour cette vierge aux mains ouvertes.

Depuis Cayenne, nous suivrons Ruth jusqu’à Paris, où elle commence chacun de ses pèlerinages par une prière à la chapelle de la rue du Bac.

Nous irons à La Réunion, à l’Ermitage, seule chapelle dédiée à la médaille miraculeuse, où chaque année le père Torpos célèbre une messe dédiée à cette médaille à l’issue d’une neuvaine, fête que Fabienne et Lucet Auré, ne manqueraient sous aucun prétexte.

Ils sont des milliers à venir du monde entier pour se rendre à la chapelle de la médaille miraculeuse, rue du Bac, au cœur de Paris ; parmi ces pèlerins, de très nombreux catholiques d’Outre-mer. Pourquoi sont-ils si nombreux à se déplacer ? Quelle est l’histoire de cette médaille et qu’ y a-t-il de particulier dans cette dévotion ? Cette semaine, « Dieu m’est témoin » cherche à comprendre pourquoi les catholiques d’Outre-mer aiment tant cette médaille.

Description:

Sur le plateau, la sœur Laurice Manuka, walisienne et Fille de la charité, viendra nous dire pourquoi elle est profondément attachée à ce lieu de pèlerinage. Elle nous racontera l’histoire de sainte Catherine Labouré qui, jeune novice, s’est entretenue trois fois avec la Sainte Vierge.

Le frère Éric-Thomas Macé, dominicain, réunionnais, récemment rentré d’une visite en Nouvelle-Calédonie, témoignera de l’immense ferveur qui existe dans le Pacifique pour cette vierge aux mains ouvertes.

Depuis Cayenne, nous suivrons Ruth jusqu’à Paris, où elle commence chacun de ses pèlerinages par une prière à la chapelle de la rue du Bac.

Nous irons à La Réunion, à l’Ermitage, seule chapelle dédiée à la médaille miraculeuse, où chaque année le père Torpos célèbre une messe dédiée à cette médaille à l’issue d’une neuvaine, fête que Fabienne et Lucet Auré, ne manqueraient sous aucun prétexte.

Une production :

 

Réalisateur : Jean-François Verzele

  • Durée : 00:29:52 - Année de production : 2016

Notre sélection