Saint Pierre Chanel, patron de l'Océanie

C'est à Wallis et Futuna, îles de l'Océanie, que Pierre Chanel, religieux mariste, est arrivé le 8 novembre 1837, à l'âge de 33 ans. Ordonné prêtre en France, il fait parti des premiers missionnaires envoyés au bout du monde. On l'appelait l'homme au “grand cœur” parce qu'il rendait tous les services possibles, soignait les blessés et empêchait souvent la guerre entre les clans. Cet homme qui aimait profondément les futuniens, n'a pas cherché à les convertir par la force, convaincu que son exemple était le meilleur témoignage du Dieu de Jésus-Christ. Son influence grandit au point que le fils du futur roi devient catéchumène. En faisant ombrage au pouvoir du roi, le gendre de celui-ci tuera Pierre Chanel âgé de 36 ans, en lui fracassant le crane. Sa relique repose aujourd'hui à la basilique de Poï, sur le lieu de son martyr, sanctuaire où les Océaniens viennent prier.
Le courage, la détermination et la foi de ce grand saint, ont permis la propagation de l'Évangile chez les wallisiens. Son martyre aurait pu marquer la fin d'une aventure pour la foi chrétienne. Mais sa disparition va inciter les îles de l'Océan pacifique à se convertir. Aujourd'hui, sa vie reste un exemple pour toutes les missions.

Co-auteur : François Le Roux

Sélectionné pour vous