Soeur Sara. Sur les pas de soeur Emmanuelle

Religieuse copte orthodoxe égyptienne, Sœur Sara vient de fêter ses 60 ans en 2007. C'est en 1987 qu'elle a pris le relais de soeur Emmanuelle dans le quartier du Mokattam où vivent 35.000 «zabbalin» (terme signifiant à la fois ramasseurs d'ordures et impurs), majoritairement chrétiens. Ce sont des chiffonniers dont le métier est de trier les déchets et d'élever des porcs.
Soeur Sara Ayoub est une femme rayonnante et souriante, qui irradie la bonté, le calme et la force spirituelle. Elle a connu l'époque où les enfants courraient pieds nus sur des tas d'ordures au milieu des rats. Elle vit depuis près de 32 ans en compagnie d'une trentaine de soeurs de sa communauté aux côtés des chiffonniers dont l'existence s'est améliorée grâce à l'action des religieuses. Des écoles, une clinique, un centre d'apprentissage professionnel ont vu le jour au coeur de ce quartier situé à la périphérie du Caire où beaucoup d'Egyptiens n'osent pas s'aventurer. Il faut dire que l'endroit est difficile d'accès et que des fumées âcres se dégagent en permanence au-dessus des montagnes d'ordures où s'activent des chèvres, des chiens et des cochons. Aujourd'hui les «zabbalin» ne meurent plus de tétanos et habitent des maisons en dur. Leurs enfants vont à l'école et la plupart d'entre eux ont des résultats supérieurs à la moyenne. Au milieu d'eux, soeur Sara rayonne. Son dernier projet : une oasis au coeur de la décharge qui abritera un jardin d'enfants, un hospice pour les personnes âgées et un centre d'accueil pour les personnes handicapées. Yalla !

Réalisateur : Alexandre Fronty

Co-auteur : Alexandre Fronty

Producteurs : CFRT, France2, Zoulou Compagnie

Sélectionné pour vous