Un pensionnat pour les îles Marquises

Documentaire 00:25:54

Un pensionnat pour les îles Marquises

La population marquisienne a failli périr dans sa rencontre avec la civilisation occidentale des baleiniers au 18ème siècle. Devant cette hécatombe, les Sœurs Saint-Joseph de Cluny ont transformé en 1923 une simple école en internat pour filles. En les soustrayant à leurs familles, elles étaient protégées des maladies notamment sexuelles qui auraient pu les rendre stériles. La sauvegarde d’un peuple a ainsi été assurée. Sœur Rose a répondu à cet appel missionnaire. Présente depuis 1947 au pensionnat d’Atuona, elle a formé des générations de pensionnaires. Arrachées à leur famille, obligées à parler la langue française, ces petites filles sont aujourd’hui des femmes. Leurs mauvais souvenirs de jeunesse chez les Soeurs se sont estompés puisqu’elles reconnaissent la qualité de l’éducation reçue au point d’envoyer leurs propres filles au pensionnat. Aujourd’hui, l’identité culturelle des Marquises est menacée par l’inéluctable mondialisation. Un regret partagé par les jeunes et les anciens

Une production : CFRT/ France2/ RFO Polynésie

Crédits :
Dagli Orti, Roger Viollet/ Collection particulière des Soeur de Saint Joseph de Cluny.

Réalisateur : Jean-Claude Salou

Co-auteur : Eric Pailler

Sélectionné pour vous