Vitraux

Au Moyen Age, le vitrail a joué un rôle important dans l'enseignement religieux des populations chrétiennes illetrées. Des maîtres-verriers contemporains comme Max Ingrand ont poursuivi cette tradition. En 1951, il a ainsi réalisé les verrières de la chapelle du séminaire Saint-Yves de Rennes, en réponse à la commande du séminaire qui voulait inculquer l’esprit de l’Eglise et du sacerdoce aux séminaristes. Mais nous avons perdu l’habitude de lire les vitraux ! Et c’est là tout l’intérêt du film : nous les mettre à hauteur d’homme et nous les décrypter !
Ancien capitaine de la marine nationale et séminariste, Jean a été très émotionnellement bouleversé quand il est entré la première fois dans la chapelle diocésaine de Rennes, lors de sa formation au séminaire Saint-Yves. Ce qu'il a reçu en plein cœur, c'est la lumière, diffuse, forte, embrasant véritablement les 25 vitraux qui la constituent. Il a cherché à en comprendre leur témoignage et délivre dans ce film, un commentaire fort, intime de l'oeuvre de Max Ingrand, le maître-verrier, leur créateur.

Sélectionné pour vous